Sélectionner une page

Le plafond de la Sixtine tome 3

Pourquoi avoir pris pour titre général de ce roman en quatre volumes, Le Plafond de la Sixtine ? Parce qu’une telle peinture est considérée comme le chef-d’œuvre de Michel Ange. Il faut rendre à cette expression le sens d’œuvre magistrale d’un Compagnon du Tour de France; il y témoignait d’une connaissance parfaite des matériaux et des techniques utilisés. Son “chef-d’œuvre” réalisé et reçu faisait de l’ouvrier un compagnon. Je ne prétends pas du présent ouvrage qu’il est mon chef-d’œuvre. Je dirai simplement qu’il l’emporte sur les autres par son volume et le temps que j’y ai consacré. Il y a surtout que le titre me plaisait. Une ville, la mienne, sert de décor à la vie d’écrivain, d’homme, de citoyen et de salarié, du héros de cette histoire. Ne pas choisir une capitale pour cadre d’une série d’événements publics et privés n’est pas faire du folklore ni du régionalisme, dès lors qu’ils ont une portée universelle, comme tant de romans du monde entier, situés en province. Il suffit de lire les grands auteurs pour en être convaincu. M.R. L’Aventure de la Librairie constitue la troisième expérience que doit vivre un homme qui publie des livres sans en retirer le moindre profit. Milieu différent de ceux du journalisme et de l’activité théâtrale, mais en rapport direct avec cette littérature à laquelle il donne le meilleur de lui-même.

 15,50

UGS : 9782870952696 Catégories : ,