Sélectionner une page

Tranches de vie

Vingt et une nouvelles totalement indépendantes les unes des autres…Vingt et une histoires qu’on ne quitte pas sans émoi. Ø … Soudain, je perçois des cris étouffés. D’où viennent-ils ? D’un côté comme de l’autre, il n’y a pas âme qui vive. Aux cris succèdent des pleurs. Ils semblent provenir du fleuve. Je balaie des yeux la péniche… Ø … Ce fourré où il m’a laissée est devenu mon refuge. Je n’ose en sortir. Je l’imagine toujours à l’affût. A nouveau prêt à bondir, à me forcer, à saccager mon intimité… Ø … Très vite, nous devenons amants… Il m’a envoûtée et me soumet à tous ses désirs. Je vis dans le mensonge. Je suis devenue indécente, immorale… Ø … On se chante ” je t’aime “… Mais Zoé veille. Elle veut son papa pour elle seule. Dans sa tête, pas question de partage… Ø … En proie facile, le piège s’était refermé sur moi. Le haschich convenait bien à ma pathologie. Je m’étais laissée aller à la dérive sans aucune résistance. Après un joint, j’osais, j’existais. Enfin !… Couverture : Aquarelle de Roger Joiris

 16,00

UGS : 2-87095-368-6 Catégories : , Étiquettes : , ,